Signature d’une convention de mécénat de compétences avec Labsoft

Mis en ligne le

L’ISAE-SUPAERO, la Fondation de l’Institut et LabSoft s’associent pour un mécénat de compétences sur le thème du digital learning. Dans ce cadre, LabSoft mettra à profit ses compétences en matière de Big data, d’Intelligence Artificielle et de machine learning, ainsi qu’en termes de développement informatique à tous les niveaux architecturaux. Le Mécénat de compétences constitue aujourd’hui un réel atout pour les entreprises qui peuvent ainsi s’ouvrir à de nouvelles opportunités et nouveaux domaines de compétences.

Signature LABSOFT
Signature de la convention avec Jean-Louis MARCE (Secrétaire Général de la Fondation ISAE-SUPAERO), Edouard DELPY (Président de LABSOFT) et Olivier LESBRE (Directeur Général de l’ISAE-SUPAERO)

Le Mécénat de Compétences consiste à mettre à disposition des collaborateurs sur leur temps de travail pour réaliser des actions d’intérêt général mobilisant leurs compétences. Ces mises à disposition peuvent être évaluées et donner lieu à un avantage fiscal. Une réelle opportunité pour les entreprises car cela leur permet de s’ouvrir à de nouveaux domaines de compétences.

L’action de Labsoft sera de contribuer techniquement aux travaux de R&D menés par l’équipe IDEA (Innovation Digitale pour l’Enseignement Aérospatiale) de l’ISAE-SUPAERO.

Entre innovations technologiques et « ubérisation » du tertiaire, le marché des entreprises de services du numérique (ESN) est soumis à une concurrence nouvelle : big data, intelligence artificielle, mobilité, drone, blockchain etc. Tous ces nouveaux moyens technologiques mis à la disposition des entreprises poussent paradoxalement les acteurs du marché à recentrer leur attention sur l’humain, et plus précisément sur la recherche et la conservation des nouveaux talents.

Rencontre avec Edouard DELPY, Président de Labsoft

Edouard DELPY Labsoft
Edouard DELPY, Président de LABSOFT

Pouvez-vous nous présenter Labsoft ?

Fondée en 2001, LabSoft se positionnait initialement en tant qu’acteur informatique de référence sur le marché des laboratoires d’analyses médicales. Quelques années plus tard, j’ai souhaité donner un nouveau souffle à la société, notamment au niveau de la diversification des activités.
Nous avons une agence basée à Toulouse (siège de la société) et le lancement d’une nouvelle antenne à Paris a eu lieu en 2018. LabSoft se repose sur ses 150 collaborateurs spécialisés et capables de fournir un suivi sur-mesure au plus près des entreprises, et ce, via une offre de service complète.
Avec une croissance de plus de 15% en 2018 et un niveau d’activité soutenu en 2019, l’entreprise se présente donc aujourd’hui comme un partenaire de qualité dont le but est d’accompagner ses clients selon leurs besoins, que ce soit au niveau de l’ingénierie, des services ou des solutions informatiques. En pratique, ces compétences trouvent leurs applications dans quatre domaines majeurs : l’ATE (Air Traffic Management &Aircraft Engineering), le CIS (Cloud computing, Infrastructure&Security), le BMC (Business&Management Consulting) et le DUD (Digital, Ux et Data). Ce panel de savoir-faire complémentaires permet ainsi à Labsoft de construire une relation de long terme avec ses clients. Sur le marché toulousain ou parisien, ces prestations trouvent leur écho au sein d’entreprises de toutes tailles, que ce soit avec des multinationales, des PME, le secteur public, mais également avec d’autres confrères.

Pouvez nous nous parler de la coopération mise en place par le biais de cette signature de convention de Mécénat de compétences ?

Ce Mécénat de compétences est conclu pour une période de deux années jusqu’à fin 2022. Il nous permet d’enclencher une coopération longue durée sur les thématiques de prédilection de nos deux organisations :

  • La Digitalisation de l’Enseignement : dans cette période marquée par les contraintes de distanciation, l’enjeu majeur du partage du savoir est porté sous les projecteurs. Futurs moyens, futurs media, répartition des étudiants sur l’ensemble des territoires…notre coopération doit permettre d’accélérer la mise en œuvre de nouvelles solutions adaptées
  • Sur un plus long terme, d’autres enjeux d’expertise doivent se traduire dans notre coopération : la maîtrise de la suite logicielle 3DX de Dassault Systemes, dont le déploiement doit être assuré pour relever les ambitions des futurs avions verts en gestation, ou encore la neuroergonomie et les facteurs humains dans le cockpit, une autre expertise partagée par l’ISAE-SUPAERO et LabSoft

Quel est l’intérêt pour Labsoft de signer ce type de coopération ?

Nous voyons trois intérêts majeurs à ce partenariat :

  • Transformer la période troublée actuelle en opportunité pour accélérer les programmes ou projets dont le sens et l’intérêt ne peuvent que se renforcer
  • Accroître la connaissance réciproque de nos organisations
  • Enfin, parce que l’humain est au centre de nos préoccupations, créer ainsi de nouvelles relations, de nouvelles équipes et de nouvelles compétences au service des filières numériques et aéronautiques occitanes

Nos actualités Entreprises

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Choisir un flux RSS
Tout le flux RSS
Flux RSS par thème
Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises Développement Durable Innovation DEOS Alumni
# Linkedin Ads