facebook

#JournéeInternationaleDesDroitsDesFemmes - Portrait de Mary Bonneaud-Lagarde, personnel ISAE-SUPAERO

Mis en ligne le

Dans le cadre de la Journée Internationale des Droits des Femmes du 8 mars, nous vous présentons pendant un mois une galerie de portraits de femmes qui font l’ISAE-SUPAERO. L’occasion de leur demander comment elles perçoivent la place des femmes dans les sciences et dans la société.

Aujourd’hui, nous mettons à l’honneur Mary Bonneaud-Lagarde.
Personnel à l’ISAE-SUPAERO, elle est responsable du développement du mécénat à la Direction des Relations Entreprises et Mécénat (DREM).

mary-bonneaud

Quel poste et fonctions occupez-vous actuellement à l’ISAE-SUPAERO et qu’est ce qui a été déterminant dans votre parcours ?

Je suis responsable du développement du mécénat la Direction des Relation des Entreprises et du Mécénat. (DREM). Je construis, avec des chercheurs et des enseignants des projets qui pourront être présentés à la Fondation de l’ISAE-SUPAERO puis mécénés par des entreprises. Je travaille aussi étroitement avec la Fondation et l’Amicale des diplômés pour développer la communauté d’Alumni.
Je suis née à l’Ile de la Réunion et j’y suis restée jusqu’à mes 20ans. J’ai intégré l’école de commerce EM Lyon où je me suis spécialisée en marketing "Non for Profit" et Responsabilité Sociétale des Entreprises. Cette formation m’a ouvert des portes, un réseau et des échanges au Canada et au Pérou. J’ai intégré la Fondation L’Occitane en Provence dont je suis devenue Déléguée générale puis Directrice du Mécénat pour le Groupe. Dans cette vie palpitante, j’ai décidé d’avoir des enfants et de déménager pour m’installer avec mon mari à Toulouse. J’ai intégré les Voies navigables de France en tant que Responsable de la collecte grand public pour replanter le canal du Midi. C’est grâce à ce parcours que je fais de la gestion de projets, du mécénat et de la communication à l’ISAE-SUPAERO.
Des choix de carrières parfois difficile pour être pleinement femme, mère et cadre.

Qu’est-ce qui vous semble important pour l’avenir ?

J’ai du mal à imaginer l’avenir avec tous les changements climatiques qui se profilent. Mais il me semble important de prendre une part plus active pour créer un monde plus respectueux, responsable et durable. D’un point de vue plus personnel, j’essaierai, le plus possible, en écoutant mon instinct, de maintenir un bon équilibre entre une vie professionnelle épanouissante et une vie familiale épanouie.

Est ce qu’il y a des femmes qui vous inspirent vous servent de modèle ?

Ce n’est pas forcément une question de genre. Ce qui m’inspire, c’est le leadership pour faire passer des idées. Certaines femmes ont dû redoubler d’audace, de travail et de courage pour s’imposer au cours des siècles. Certains idéaux portés par Olympe de Gouges, Simone Veil m’inspirent dans la quête d’équité et de liberté. J’aime les femmes qui ont du caractère comme Vandana Shiva, écrivaine écologiste et militante indienne qui défend le renforcement des capacités des femmes, la non-violence,un mode de vie plus éthique et une agriculture plus saine. Ce sont des femmes qui dédient leur vie à partager leurs convictions. Mais j’admire aussi les femmes plus légères comme Beyonce, plus créatives comme Niki de Saint Phalle, charismatiques comme Meryl Streep...
Nous sommes toutes des facettes de ces femmes.

Quels sont à votre avis les leviers à actionner pour améliorer la place et la part des femmes dans la société, le monde du travail, et augmenter la part des femmes dans les sciences technologiques ?

Dans certains pays, il faut renforcer les libertés fondamentales des femmes : marcher dans la rue, conduire, s’exprimer en public. L’éducation dès le plus jeune âge, les dialogues publics, l’inclusion des hommes pour un dialogue participatif sont des leviers d’actions pour éviter les mutilations et les maltraitances de tous types.
En France, les femmes ont plus de liberté même si la route est encore longue pour une sécurité et une indépendance totale.
Quelles que soient les structures, il faut des ressources humaines attentives aux égalités salariales. Il est aussi fondamental de continuer les efforts de représentation des femmes dans les postes clefs, dans les conseils d’administration, dans les média. Cela ouvre la voie, et montre aux plus jeunes que c’est possible.

Nos actualités Institut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Choisir un flux RSS
Tout le flux RSS
Flux RSS par thème
Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises Développement Durable Innovation DEOS Alumni
# Linkedin Ads