facebook

MOSIM 2018 - Interview de PROF. OLIVIER DE WECK

Mis en ligne le

OLIVIER DE WECK est professeur d’aéronautique et d’astronautique et d’ingénierie des systèmes au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et professeur adjoint à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL).

La conférence d’OLIVIER DE WECK du 28 juin 2018 s’inscrivait dans le cadre de MOSIM 2018 sur le thème : "Models and simulations : taxonomy, examples and credibility".

En savoir plus sur MOSIM : https://www.mosim2018.org/

MOSIM 2018 - Interview de PROF. OLIVIER DE WECK
Recherche

3 juillet 2018

MOSIM 2018 - Interview de PROF. OLIVIER DE WECK

Abstract :
In this talk I will first lay out a clear taxonomy of Models and Numerical Simulations based on a refined version of the original taxonomy proposed by Law and Kelton (2000). I will give specific and real world examples of Models and Simulations in five different areas : Analysis and Design, Prediction, Training, Testing and Entertainment. These examples will be mainly drawn from Aerspace applications at Airbus and NASA.
I will then address the issue of model “credibility” which is often underestimated or even ignored. Why do stakeholders believe or not believe and act upon the results of a particular model and simulation ? What are the factors that influence model credibility ? Why does management sometimes believe models even if they are of poor quality ? A novel model credibility framework will be presented and illustrated with three examples : the ash cloud prediction for volcanic eruption of Eyjafjallajökull (2010), the fatal accident of STS-107 (2003) due to insulation foam debris damage and EPA Tier 4 compliance testing of diesel engine emissions (2011).
Finally, I will conclude with a discussion of NASA-STD-7009 for Models and Simulations which allows scoring models and simulations on a credibility scale from 0 to 4. Level 4 is required for making life or death decisions based on model outputs. An example of using the standard to assess SpaceNet 1.3 - a space logistics simulation code developed at MIT - using a two-round anoymized Delphi process will be presented as a way to operationalize this framework.
Olivier L. de Weck :
Olivier L. de Weck est professeur d’aéronautique et d’astronautique et d’ingénierie des systèmes au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et professeur adjoint à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Il est l’auteur et co-auteur de plus de 200 publications. Il est Fellow de l’INCOSE et Associate Fellow de l’AIAA. Depuis janvier 2013 Olivier de Weck est le rédacteur en chef de Systems Engineering, la revue scientifique de référence de l’INCOSE. Il est surtout connu pour ses contributions au domaine de l’ingénierie des systèmes dans l’optimisation multidisciplinaire, la logistique spatiale et les « ilities » (critères de qualité d’un système).
Depuis janvier 2017, Olivier de Weck est en détachement au sein du groupe AIRBUS, où il a été nommé Senior Vice-President pour les feuilles de route technologiques auprès du CTO à Toulouse. Pendant son séjour en France, Olivier de Weck est chercheur associé à l’ISAE-SUPAERO.

Abstract :

In this talk I will first lay out a clear taxonomy of Models and Numerical Simulations based on a refined version of the original taxonomy proposed by Law and Kelton (2000). I will give specific and real world examples of Models and Simulations in five different areas : Analysis and Design, Prediction, Training, Testing and Entertainment. These examples will be mainly drawn from Aerspace applications at Airbus and NASA.

I will then address the issue of model “credibility” which is often underestimated or even ignored. Why do stakeholders believe or not believe and act upon the results of a particular model and simulation ? What are the factors that influence model credibility ? Why does management sometimes believe models even if they are of poor quality ? A novel model credibility framework will be presented and illustrated with three examples : the ash cloud prediction for volcanic eruption of Eyjafjallajökull (2010), the fatal accident of STS-107 (2003) due to insulation foam debris damage and EPA Tier 4 compliance testing of diesel engine emissions (2011).

Finally, I will conclude with a discussion of NASA-STD-7009 for Models and Simulations which allows scoring models and simulations on a credibility scale from 0 to 4. Level 4 is required for making life or death decisions based on model outputs. An example of using the standard to assess SpaceNet 1.3 - a space logistics simulation code developed at MIT - using a two-round anoymized Delphi process will be presented as a way to operationalize this framework.

Olivier L. de Weck :

Olivier L. de Weck est professeur d’aéronautique et d’astronautique et d’ingénierie des systèmes au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et professeur adjoint à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Il est l’auteur et co-auteur de plus de 200 publications. Il est Fellow de l’INCOSE et Associate Fellow de l’AIAA. Depuis janvier 2013 Olivier de Weck est le rédacteur en chef de Systems Engineering, la revue scientifique de référence de l’INCOSE. Il est surtout connu pour ses contributions au domaine de l’ingénierie des systèmes dans l’optimisation multidisciplinaire, la logistique spatiale et les « ilities » (critères de qualité d’un système).

Depuis janvier 2017, Olivier de Weck est en détachement au sein du groupe AIRBUS, où il a été nommé Senior Vice-President pour les feuilles de route technologiques auprès du CTO à Toulouse. Pendant son séjour en France, Olivier de Weck est chercheur associé à l’ISAE-SUPAERO.

Dernières vidéos
Portrait de Norazrina BINTI MAT JALI doctorante à l'ISAE-SUPAERO
Recherche

Portrait de Norazrina BINTI MAT JALI doctorante à l’ISAE-SUPAERO

Recherche

27 mai 2019

Portrait de Norazrina BINTI MAT JALI doctorante à l’ISAE-SUPAERO

Découvrez le portrait de Norazrina BINTI MAT JALI doctorante à l’ISAE-SUPAERO.
Norazrina mène sa thèse au sein du Département Mécanique des Structures et Matériaux (DMSM) et à l’Institut Clément Ader (ICA).
Le titre de sa thèse est : Rupture des matériaux structuraux sous chargement dynamique investigation expérimentale et simulation numérique.
Elle est rattachée à l’Institut Clément Ader (ICA, CNRS UMR 5312), laboratoire de recherche chargé de l’étude des structures, des systèmes et des procédés mécaniques.
Les secteurs d’activités s’inscrivent dans ceux des industries mécaniques avec des projets dans les domaines de l’aéronautique, de l’espace, du transport et de l’énergie. Les travaux portent sur la modélisation du comportement, l’instrumentation et l’étude de la durabilité des structures ou produits considérés. Une part importante des recherches porte sur les matériaux composites, lesquels prennent aujourd’hui une place importante dans les structures.
L’ISAE-SUPAERO accueille ses doctorants au sein de six équipes à l’ISAE-SUPAERO, ONERA et à l’Institut Clément Ader (ICA), couvrant un large spectre de disciplines scientifiques liées au domaine aéronautique et espace : aérodynamique et propulsion, structures et matériaux, systèmes embarqués, réseaux et télécommunications, contrôle et conduite des systèmes, facteurs humains, électronique, signal.
L’ISAE-SUPAERO offre un programme riche et diversifié de formation doctorale, conduisant au doctorat, diplôme de plus haut niveau délivré par l’institut, et reconnu au niveau international.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Choisir un flux RSS
Tout le flux RSS
Flux RSS par thème
Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises
# Linkedin Ads