facebook

MOSIM 2018 - Interview de PROF. DANIELA DRAGOMIRESCU

Mis en ligne le

DANIELA DRAGOMIRESCU est Professeure à l’INSA de Toulouse. Elle y dirige le département Hyperfréquences et Optique du LAAS-CNRS et le département de Génie Électrique et Informatique.

La conférence de DANIELA DRAGOMIRESCU du 27 juin 2018 s’inscrivait dans le cadre de MOSIM 2018 sur le thème « Wireless Sensors Networks development as part of Cyber-Physical Systems”.

En savoir plus sur MOSIM : http://www.mosim2018.org/

MOSIM 2018 - Interview de PROF. DANIELA DRAGOMIRESCU
Recherche

3 juillet 2018

MOSIM 2018 - Interview de PROF. DANIELA DRAGOMIRESCU

Abstract :
Numerous applications for Wireless Sensor Network as part of the Internet of Things and Cyber Physical Systems have been developed in the fifteen years. To be able to achieve real-world high-scale deployment of Wireless Sensor Networks, one needs low power, small size, linear sensors compatible with CMOS technologies together with robust wireless communication architectures.
The most important requirement is the autonomy of wireless sensor network, so one of the major drivers is the energy efficiency. Others major requirements are low cost, small size and user friendly communicating nodes. For many applications, like industrial test and instrumentation for aerospace for example, it is necessary to re-think the complete wireless architecture to be able to satisfy those very demanding applications by including new services like clock synchronization or localization. The market available communications protocols and architectures don’t answer the demand of those applications. 3D heterogeneous flexible substrate integration of the wireless sensor nodes could be an important issue also. This talk will present
The innovative design of a reconfigurable, energy efficient communication architecture for wireless sensor networks (WSN) including new services like clock synchronization or localization
DANIELA DRAGOMIRESCU :
Daniela Dragomirescu est professeure à l’Université de Toulouse (INSA Toulouse) et au laboratoire LAAS-CNRS. Elle est responsable du département Hyperfréquences et Optique du LAAS-CNRS et présidente du chapitre français de l’IEEE Solid States Circuits.
Daniela Dragomirescu est également responsable du département de génie électrique et informatique de l’INSA Toulouse. Elle a été Fellow du Churchill College de l’Université de Cambridge de février à septembre 2014, travaillant sur les réseaux de capteurs sans fil. La professeure Dragomirescu mène des recherches dans le domaine des communications sans fil avec un accent particulier sur l’Internet des objets. Elle a reçu en 2005 la bourse de l’Agence Nationale de la Recherche pour les Jeune Chercheur, qui l’a soutenue dans la mise en place d’une équipe dans le domaine des réseaux de capteurs sans fil. Elle a publié plus de 100 articles dans des revues et des conférences internationales et détient deux brevets.

Abstract :

Numerous applications for Wireless Sensor Network as part of the Internet of Things and Cyber Physical Systems have been developed in the fifteen years. To be able to achieve real-world high-scale deployment of Wireless Sensor Networks, one needs low power, small size, linear sensors compatible with CMOS technologies together with robust wireless communication architectures.

The most important requirement is the autonomy of wireless sensor network, so one of the major drivers is the energy efficiency. Others major requirements are low cost, small size and user friendly communicating nodes. For many applications, like industrial test and instrumentation for aerospace for example, it is necessary to re-think the complete wireless architecture to be able to satisfy those very demanding applications by including new services like clock synchronization or localization. The market available communications protocols and architectures don’t answer the demand of those applications. 3D heterogeneous flexible substrate integration of the wireless sensor nodes could be an important issue also. This talk will present

The innovative design of a reconfigurable, energy efficient communication architecture for wireless sensor networks (WSN) including new services like clock synchronization or localization

DANIELA DRAGOMIRESCU :

Daniela Dragomirescu est professeure à l’Université de Toulouse (INSA Toulouse) et au laboratoire LAAS-CNRS. Elle est responsable du département Hyperfréquences et Optique du LAAS-CNRS et présidente du chapitre français de l’IEEE Solid States Circuits.

Daniela Dragomirescu est également responsable du département de génie électrique et informatique de l’INSA Toulouse. Elle a été Fellow du Churchill College de l’Université de Cambridge de février à septembre 2014, travaillant sur les réseaux de capteurs sans fil. La professeure Dragomirescu mène des recherches dans le domaine des communications sans fil avec un accent particulier sur l’Internet des objets. Elle a reçu en 2005 la bourse de l’Agence Nationale de la Recherche pour les Jeune Chercheur, qui l’a soutenue dans la mise en place d’une équipe dans le domaine des réseaux de capteurs sans fil. Elle a publié plus de 100 articles dans des revues et des conférences internationales et détient deux brevets.

Dernières vidéos
MOSIM 2018 - Interview de PROF. ROEL LEUS
Recherche

MOSIM 2018 - Interview de PROF. ROEL LEUS

Recherche

3 juillet 2018

MOSIM 2018 - Interview de PROF. ROEL LEUS

Abstract :
Scheduling refers to making timing decisions for a set of activities to be executed, and usually also entails the allocation of scarce resources to those activities. A very diverse set of industrial processes may be modelled, such as jobs visiting machines in a workshop, airplanes using a runway at an airport, or construction activities performed by workers at a building site.
In practice, a number of the key parameters of these decision-making processes may be uncertain, for instance the activities’ durations, or the exact number of workers available each day. In this talk, we will discuss different types of uncertainty that may arise in such settings, we will look into alternative ways to model these different types, and we will also give a survey of the solution methods that have been applied over the years to optimize the different models.
We will see that there is a close connection between the choices made for modelling the uncertainty, and the optimization procedures that are applied for finding good solutions.
Roel Leus :
Roel Leus est professeur de recherche opérationnelle à la faculté d’économie et d’affaires de KU Leuven. Il est également à la tête du laboratoire de recherche opérationnelle et statistiques (ORSTAT) de cette même université. Ses travaux de recherche portent sur l’ordonnancement de la production, la planification et l’ordonnancement de projets à la fois déterministes et sous incertitudes. Il s’intéresse aussi au management de portefeuilles de projets. Roel Leus a plublié plus de 50 articles dans différentes revues internationales. Il est éditeur associé de OR Spectrum et éditeur d’un numéro spécial de Journal of Scheduling.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Choisir un flux RSS
Tout le flux RSS

Flux RSS par thème

Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises
# Linkedin Ads