facebook

MOSIM 2018 - Interview de PROF. DANIELA DRAGOMIRESCU

Mis en ligne le

DANIELA DRAGOMIRESCU est Professeure à l’INSA de Toulouse. Elle y dirige le département Hyperfréquences et Optique du LAAS-CNRS et le département de Génie Électrique et Informatique.

La conférence de DANIELA DRAGOMIRESCU du 27 juin 2018 s’inscrivait dans le cadre de MOSIM 2018 sur le thème « Wireless Sensors Networks development as part of Cyber-Physical Systems”.

En savoir plus sur MOSIM : http://www.mosim2018.org/

MOSIM 2018 - Interview de PROF. DANIELA DRAGOMIRESCU
Recherche

3 juillet 2018

MOSIM 2018 - Interview de PROF. DANIELA DRAGOMIRESCU

Abstract :
Numerous applications for Wireless Sensor Network as part of the Internet of Things and Cyber Physical Systems have been developed in the fifteen years. To be able to achieve real-world high-scale deployment of Wireless Sensor Networks, one needs low power, small size, linear sensors compatible with CMOS technologies together with robust wireless communication architectures.
The most important requirement is the autonomy of wireless sensor network, so one of the major drivers is the energy efficiency. Others major requirements are low cost, small size and user friendly communicating nodes. For many applications, like industrial test and instrumentation for aerospace for example, it is necessary to re-think the complete wireless architecture to be able to satisfy those very demanding applications by including new services like clock synchronization or localization. The market available communications protocols and architectures don’t answer the demand of those applications. 3D heterogeneous flexible substrate integration of the wireless sensor nodes could be an important issue also. This talk will present
The innovative design of a reconfigurable, energy efficient communication architecture for wireless sensor networks (WSN) including new services like clock synchronization or localization
DANIELA DRAGOMIRESCU :
Daniela Dragomirescu est professeure à l’Université de Toulouse (INSA Toulouse) et au laboratoire LAAS-CNRS. Elle est responsable du département Hyperfréquences et Optique du LAAS-CNRS et présidente du chapitre français de l’IEEE Solid States Circuits.
Daniela Dragomirescu est également responsable du département de génie électrique et informatique de l’INSA Toulouse. Elle a été Fellow du Churchill College de l’Université de Cambridge de février à septembre 2014, travaillant sur les réseaux de capteurs sans fil. La professeure Dragomirescu mène des recherches dans le domaine des communications sans fil avec un accent particulier sur l’Internet des objets. Elle a reçu en 2005 la bourse de l’Agence Nationale de la Recherche pour les Jeune Chercheur, qui l’a soutenue dans la mise en place d’une équipe dans le domaine des réseaux de capteurs sans fil. Elle a publié plus de 100 articles dans des revues et des conférences internationales et détient deux brevets.

Abstract :

Numerous applications for Wireless Sensor Network as part of the Internet of Things and Cyber Physical Systems have been developed in the fifteen years. To be able to achieve real-world high-scale deployment of Wireless Sensor Networks, one needs low power, small size, linear sensors compatible with CMOS technologies together with robust wireless communication architectures.

The most important requirement is the autonomy of wireless sensor network, so one of the major drivers is the energy efficiency. Others major requirements are low cost, small size and user friendly communicating nodes. For many applications, like industrial test and instrumentation for aerospace for example, it is necessary to re-think the complete wireless architecture to be able to satisfy those very demanding applications by including new services like clock synchronization or localization. The market available communications protocols and architectures don’t answer the demand of those applications. 3D heterogeneous flexible substrate integration of the wireless sensor nodes could be an important issue also. This talk will present

The innovative design of a reconfigurable, energy efficient communication architecture for wireless sensor networks (WSN) including new services like clock synchronization or localization

DANIELA DRAGOMIRESCU :

Daniela Dragomirescu est professeure à l’Université de Toulouse (INSA Toulouse) et au laboratoire LAAS-CNRS. Elle est responsable du département Hyperfréquences et Optique du LAAS-CNRS et présidente du chapitre français de l’IEEE Solid States Circuits.

Daniela Dragomirescu est également responsable du département de génie électrique et informatique de l’INSA Toulouse. Elle a été Fellow du Churchill College de l’Université de Cambridge de février à septembre 2014, travaillant sur les réseaux de capteurs sans fil. La professeure Dragomirescu mène des recherches dans le domaine des communications sans fil avec un accent particulier sur l’Internet des objets. Elle a reçu en 2005 la bourse de l’Agence Nationale de la Recherche pour les Jeune Chercheur, qui l’a soutenue dans la mise en place d’une équipe dans le domaine des réseaux de capteurs sans fil. Elle a publié plus de 100 articles dans des revues et des conférences internationales et détient deux brevets.

Dernières vidéos
Portrait de Norazrina BINTI MAT JALI doctorante à l'ISAE-SUPAERO
Recherche

Portrait de Norazrina BINTI MAT JALI doctorante à l’ISAE-SUPAERO

Recherche

27 mai 2019

Portrait de Norazrina BINTI MAT JALI doctorante à l’ISAE-SUPAERO

Découvrez le portrait de Norazrina BINTI MAT JALI doctorante à l’ISAE-SUPAERO.
Norazrina mène sa thèse au sein du Département Mécanique des Structures et Matériaux (DMSM) et à l’Institut Clément Ader (ICA).
Le titre de sa thèse est : Rupture des matériaux structuraux sous chargement dynamique investigation expérimentale et simulation numérique.
Elle est rattachée à l’Institut Clément Ader (ICA, CNRS UMR 5312), laboratoire de recherche chargé de l’étude des structures, des systèmes et des procédés mécaniques.
Les secteurs d’activités s’inscrivent dans ceux des industries mécaniques avec des projets dans les domaines de l’aéronautique, de l’espace, du transport et de l’énergie. Les travaux portent sur la modélisation du comportement, l’instrumentation et l’étude de la durabilité des structures ou produits considérés. Une part importante des recherches porte sur les matériaux composites, lesquels prennent aujourd’hui une place importante dans les structures.
L’ISAE-SUPAERO accueille ses doctorants au sein de six équipes à l’ISAE-SUPAERO, ONERA et à l’Institut Clément Ader (ICA), couvrant un large spectre de disciplines scientifiques liées au domaine aéronautique et espace : aérodynamique et propulsion, structures et matériaux, systèmes embarqués, réseaux et télécommunications, contrôle et conduite des systèmes, facteurs humains, électronique, signal.
L’ISAE-SUPAERO offre un programme riche et diversifié de formation doctorale, conduisant au doctorat, diplôme de plus haut niveau délivré par l’institut, et reconnu au niveau international.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Choisir un flux RSS
Tout le flux RSS
Flux RSS par thème
Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises
# Linkedin Ads