Soutenances de thèses

Soutenances 2017

Prochaine soutenance

Arnaud WILHELM soutiendra sa thèse de doctorat, préparée au sein de l’Institut Clément Ader (ICA) et intitulée « Développement d’une méthodologie pour la compréhension du comportement et le dimensionnement d’un bouclier sandwich soumis à l’impact d’un oiseau » le 31 Mars 2017 à 10h00, Institut Clément Ader.
plus d’infos

  • Guillaume BRAU (MITT/ISAE-ONERA MOIS, cotutelle Université du Luxembourg, Dir. J. Hughes, N. Navet ), "Intégration de l’analyse de propriétés non-fonctionnelles dans l’ingénierie dirigée par les modèles pour les systèmes embarqués", le 13 mars 2017
  • François NICOLAS (MEGeP/ISAE-ONERA EDyF, Dir. G. Casalis, D. Donjat), "Reconstruction de champs instantanés de masse volumique par BOS 3D, applications à l’étude d’écoulements complexes en grande soufflerie", le 07 mars 2017
  • Jan DUPONT (GEET/ISAE-ONERA OLIMPES, Dir. X. Orlik, M. Golzio) "Imagerie polarimétrique de speckle statique pour l’étude de matériaux et dynamique pour la détection de micro-vascularisation tumorale", le 03 février 2017
  • Igor PONTES DUFF PEREIRA (SYS/ISAE-ONERA CSDV, Dir. C. Poussot-Vassal, C. Seren), "Approximation des systèmes dynamiques à grande dimension et à dimension infinie", le 11 janvier 2017

Retrouvez le texte intégral des thèses soutenues sur Artemis, la plate-forme des thèses de l’ISAE-SUPAERO.

Procédure de soutenance de thèse à l’ISAE-SUPAERO

Cet article décrit, à l’attention des doctorants inscrits à l’ISAE-SUPAERO, la procédure de soutenance de thèse.

Rédaction de la thèse
La thèse doit être rédigée en français (article L121-3 du code de l’Education). Il est toutefois possible de déroger à cette règle sous des conditions particulières. Pour cela, une demande motivée devra être envoyée au service FDMR pour autorisation par l’ISAE-SUPAERO d’une rédaction dans une autre langue que le français. Dans ce dernier cas, un résumé substantiel en français sera fourni, cf. Politique de l’ISAE-SUPAERO à propos de la langue de rédaction des mémoires de thèse. La demande devra être envoyée avant la constitution du dossier de soutenance sous ADUM.

Confidentialité
A moins de circonstances particulières, une thèse de doctorat est publique. Afin de classer une thèse comme confidentielle, une demande formelle du directeur de thèse et de l’encadrant industriel sera adressée au service FDMR, expliquant les raisons de cette demande et précisant la durée souhaitée pour la confidentialité. Cette demande sera soumise au directeur général de l’ISAE pour approbation.

Dépôt et examen du dossier de soutenance

Procédure
Nous vous conseillons de vous référer au site de votre école doctorale (ED) pour avoir la procédure exacte correspondant à votre cas. Ceci étant, même si les procédures diffèrent légèrement d’une école doctorale à l’autre, la procédure entre le dépôt du dossier et la soutenance s’étend sur environ 10-12 semaines et comprend les étapes suivantes :

  1. Lorsque son manuscrit de thèse est prêt, le candidat ouvre un dossier de soutenance sous ADUM et rassemble les informations et pièces nécessaires à la constitution de ce dossier, qu’il fournit à son école doctorale. Ce dossier contient une proposition de rapporteurs et, en fonction des ED, une proposition de composition du jury, voir tableau ci-après pour plus de détails.
  2. L’ED examine le dossier (complétude, conformité) et donne un avis favorable concernant la désignation des rapporteurs, et éventuellement la composition du jury. Le Service FDMR adresse à chacun des rapporteurs choisis un courrier formalisant leur désignation par le directeur général de l’ISAE-SUPAERO.
  3. Le candidat envoie son mémoire de thèse aux rapporteurs et procède au dépôt électronique de la thèse. Conformément à l’article 24 de l’arrêté du 25 mai 2016, « la soutenance est conditionnée par la délivrance au président du jury par le service chargé du doctorat d’une attestation du dépôt de la thèse ». Celui-ci est donc obligatoire, même dans le cas d’une thèse confidentielle. Pour cela, le candidat fournit un exemplaire numérique de sa thèse, complète et signe le formulaire de dépôt de la thèse.
  4. Dans le cas où une proposition de jury n’a pas été faite au 1er examen, le candidat fournit à l’ED un projet de composition du jury. Après réception des rapports des rapporteurs, l’ED procède à un 2ième examen (avis des rapporteurs sur le travail de recherche et éventuellement conformité du jury) et donne un avis favorable à la soutenance. Le directeur général de l’ISAE-SUPAERO donne, après examen du dossier et de l’avis de l’ED, l’autorisation de soutenance. Le Service FDMR attribue un numéro d’ordre à la thèse, adresse aux membres du jury les convocations signées par le directeur général ainsi que les rapports sur la thèse.
  5. Le candidat et le directeur de thèse s’assurent, avec le service FDMR, de la bonne préparation de la soutenance (ordres de mission des membres du jury, annonce de la thèse, réservation de la salle).
Procédure d’examen des dossiers par ED
AA
  • 1ère commission :rapporteurs + jury
  • 2ième commission (si jury non validé auparavant) pour avis favorable soutenance (rapports, conformité jury), sinon avis Directrice ED
  • 1 commission par mois
GEET
  • 1ère commission : rapporteurs + jury
  • 2ième commission : avis favorable soutenance (rapports)
  • 1 commission par mois
MEGeP
  • 1ère commission : rapporteurs + jury
  • 2ième examen : avis favorable soutenance Directrice ED
  • 1 commission par mois
MITT
  • 1er examen par expert sur rapporteurs
  • 2ième examen par expert pour avis favorable soutenance (rapports, conformité jury)
  • Traitement au fil de l’eau
SDU2E
  • 1ère commission : rapporteurs
  • 2ième commission : avis favorable soutenance (rapports, conformité jury)
  • 1 commission par mois
Systèmes
  • 1ère commission : rapporteurs + jury, avis sur rapporteurs
  • 2ième commission : avis favorable soutenance (rapports, conformité jury)
  • 1 commission par semaine

Règles importantes
- Rapporteurs (article 17 de l’arrêté du 25 mai 2016) « Les travaux du doctorant sont préalablement examinés par au moins deux rapporteurs désignés par le chef d’établissement, habilités à diriger des recherches. » Pour les rapporteurs étrangers, prévoir de fournir un CV à l’ED afin de vérifier que les rapporteurs proposés ont une expérience de recherche correspondant à ce qui est attendu pour une HDR.
- Jury (article 18 de l’arrêté du 25 mai 2016) « Le nombre des membres du jury est compris entre quatre et huit. Il est composé au moins pour moitié de personnalités françaises ou étrangères, extérieures à l’école doctorale et à l’établissement d’inscription du doctorant … Sa composition doit permettre une représentation équilibrée des femmes et des hommes. La moitié du jury au moins doit être composée de professeurs ou personnels assimilés. »

Après la soutenance

Le directeur de thèse remet le procès-verbal, le rapport de soutenance et l’avis du jury sur la version d’archivage de la thèse au service FDMR. Le service FDMR remplit la partie du formulaire de dépôt concernant la confidentialité et l’avis du jury sur la version d’archivage de la thèse et le retourne au Service documentation.

Si le jury a demandé des corrections, l’étudiant doit obligatoirement faire un nouveau dépôt de la version corrigée au service documentation dans un délai de trois mois. Ce dépôt comprend :

  • Un exemplaire numérique de la thèse corrigée au format pdf
  • Un exemplaire imprimé si et seulement si l’étudiant n’autorise pas la diffusion de sa thèse sur Internet
  • La page 3 du formulaire de dépôt de la thèse concernant le deuxième dépôt datée et signée
  • L’attestation de corrections signée par le Directeur de thèse ou le Président du jury suivant le cas.

Le service FDMR remet à l’étudiant diplômé son attestation de doctorat ainsi qu’une copie du rapport de soutenance. Il envoie le diplôme de doctorat (visé par le Recteur de l’Académie) dans les six mois qui suivent le dépôt de la thèse à l’adresse donnée sur le formulaire de dépôt, sauf indication différente du docteur. Dans le cas contraire, le docteur doit s’informer auprès du service FDMR.

Le docteur informe le service FDMR de son devenir professionnel lorsqu’il a trouvé un emploi : nom exact et lieu de la société ou de l’organisme, type d’emploi (ingénieur, chercheur, etc…), nature du contrat (CDD, CDI), date d’embauche, ainsi que de son évolution professionnelle pendant les trois années qui suivent l’obtention du doctorat.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Choisir un flux RSS

Tout le flux RSS

Flux RSS par thème

Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises