No javascript!

Une équipe de chercheurs de l’ISAE-SUPAERO participe à la première mission internationale de défense planétaire !

Mis en ligne le

Le 24 novembre 2021, la NASA a lancé DART (Double Asteroid Redirection Test), une mission inédite qui vise à percuter et à dévier la trajectoire de l’astéroïde Dimorphos dans l’espace. Nos chercheurs en systèmes spatiaux (SSPA), collaborent activement à cette mission de défense planétaire, et participent également à la mission Hera qui étudiera, dans une seconde phase, les caractéristiques détaillées de l’astéroïde ainsi que la taille et la forme du cratère laissé par DART.

L’objectif de la mission est de lancer une sonde-missile qui viendra s’écraser dans 10 mois sur l’astéroïde géocroiseur Dimorphos pour modifier son orbite et tester ainsi notre capacité à se prémunir de collisions de corps célestes avec la Terre. Aujourd’hui aucun astéroïde connu ne menace d’impacter la Terre.

DART2021__
Mélanie Drilleau à gauche et Naomi Murdoch à droite

Par contre, les astronomes estiment que 60% d’entre eux ne sont pas référencés, soit des dizaines de milliers d’astéroïdes aux trajectoires inconnues. Scientifiques américains et européens unissent leurs connaissances et leur savoir-faire autour de cette mission qui se déroulera en deux phases, la mission DART de la NASA en 2021 suivi de la mission HERA de l’ESA (Agence spatiale européenne) en 2024.

Une mission de défense planétaire internationale

L’impact de la sonde, prévu en octobre 2023, sera suivi depuis la Terre par de nombreux télescopes, capables de mesurer si la sonde a bien dévié l’astéroïde de 163 mètres de diamètre.

DART2021
Hera scanne le cratère d’impact de DART

En 2024, ce sera au tour de la mission européenne Hera d’embarquer deux CubeSats d’exploration, Juventas et Milani, pour caractériser en détail Dimorphos.
Ils seront déployés en fin de la mission principale pour se poser à la surface de l’astéroïde. Cette phase fait aussi partie du champ d’activités du groupe de recherche SSPA qui étudie, en collaboration avec d’autres départements, les interactions entre les CubeSats et la surface des astéroïdes en faible gravité pour mieux comprendre le comportement de leur surface et préparer les futurs atterrissages et les opérations sur les petits corps célestes.

DART2021_
HERA largue les deux cubesats Juventas et Milani

L’équipe des chercheurs du Département Electronique Optronique et Signal (DEOS) est impliquée dans les opérations et les analyses de données venant de Hera, et plus particulièrement sur les données qui seront acquises lors de l’atterrissage du CubeSat ‘Juventas’ et ses interactions avec l’autre cubesat.

« Notre objectif est de comprendre les propriétés physiques de l’astéroïde Dimorphos pour mieux interpréter les résultats de l’impact DART », explique Naomi Murdoch, co-investigatrice de la mission Hera à l’ISAE-SUPAERO.

Crédit photo UNE : NASA/JOHNS HOPKINS, APL/STEVE GRIBBEN

Nos actualités Recherche

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Choisir un flux RSS
Tout le flux RSS
Flux RSS par thème
Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises Développement Durable Innovation DEOS Alumni Doctorat DCAS Ingénieur DMSM Mastère Spécialisé DISC LACS Apprentissage Evénement DAEP