Rencontre avec J.-A. Delamer doctorant ISAE-SUPAERO en mobilité internationale au Royal Military College

Mis en ligne le

Jean-Alexis Delamer doctorant à l’ISAE-SUPAERO et à l’ONERA/DTIS dans le domaine des drones est actuellement en mobilité internationale au Royal Military College dans l’Ontario, Canada. Témoignage.

Q : Tout d’abord, pourriez-vous nous parler de votre sujet de thèse ?
R : Mon sujet de thèse s’intitule "Planification d’une stratégie de navigation et de guidage pour des drones autonomes en milieux contraints". À notre époque nous faisons appel de plus en plus à des drones pour effectuer toutes sortes de missions (surveillance, repérage zone inaccessible pour des êtres humains, etc.). En revanche, effectuer ces missions dans des lieux dits « contraints » tels que des villes reste encore compliqué. En effet, les drones ont besoin de disposer de capteurs pour naviguer. Si on prend l’exemple du GPS, qui est un des capteurs les plus couramment utilisés pour naviguer, celui-ci perd en précision avec la proximité de bâtiments très élevés. Ces pertes de précisions peuvent entraîner des problèmes et notamment des collisions. Mon sujet de thèse consiste donc à planifier des trajets pour des drones en tenant compte de la probable disponibilité des capteurs embarqués dans la zone de la mission, ceci afin d’obtenir des chemins efficaces (autonomie du drone) et sûrs.

Q : Pourquoi avoir décidé de faire une mobilité internationale et pourquoi le Royal Military College of Canada ?
R : La recherche même si elle est effectuée dans des laboratoires nationaux reste avant tout internationale. Il me semblait donc important d’essayer de travailler avec d’autres chercheurs à l’international pour comprendre leur façon de travailler et profiter de leurs connaissances dans leurs domaines de spécialités. J’ai eu le plaisir de rencontrer le professeur Sidney Givigi qui travaille actuellement au Royal Military College of Canada lors de l’IFAC 2017. De plus, le professeur Givigi est déjà venu collaborer pendant un an avec des chercheurs et des doctorants de l’ISAE-SUPAERO. Un de ses domaines de recherche est le Machine Learning appliqué à des drones notamment pour de la planification de chemin. Nous avons discuté de mon sujet de thèse et de certains points sur lesquels j’aurais aimé avoir son avis. Nous nous sommes finalement d’accord pour que je vienne travailler avec lui 3 mois.

Q : Comment se passe votre séjour et quelles sont vos perspectives ?
R : Mon séjour se passe très bien, l’équipe m’a accueilli chaleureusement. L’ambiance de travail est très bonne et propice à la recherche. Toute l’équipe est très ouverte pour discuter et échanger des idées quand quelqu’un en a besoin. Après de nombreuse discussions avec le professeur Givigi, de nouvelles perspectives sur mon sujet se sont ouvertes. Nous avons hâte de pouvoir en tester quelques-unes avant mon retour.

Q : Comment avez-vous financé ce séjour ?
R : Je suis actuellement en thèse, financé par l’ISAE-SUPAERO et l’ONERA. Mon séjour est financé en partie par l’ISAE via le programme de mobilité internationale. Ensuite, je reçois une aide de la part de l’ONERA et également de l’école doctorale Système (EDSYS). Je les remercie de m’avoir aidé à accomplir ce séjour.

Nos actualités Recherche

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Choisir un flux RSS

Tout le flux RSS

Flux RSS par thème

Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises
# Linkedin Ads