Rencontre avec Eyal Castiel doctorant ISAE-SUPAERO en mobilité internationale à TU Eindhoven

Mis en ligne le

Eyal Castiel est doctorant à l’ISAE-SUPAERO, sous la direction de F. Simatos (ISAE-SUPAERO) et L. Miclo (Institut de Mathématiques de Toulouse). Sa thèse porte sur l’étude probabiliste de protocoles de communications. Il est actuellement en mobilité internationale à TU Eindhoven et nous fait part de ses impressions.

Q : Eyal, tout d’abord, pourriez-vous nous parler de votre sujet de thèse ?
Un des buts de ma thèse est de mieux comprendre d’un point de vue théorique les performances d’une famille d’algorithmes de planification orientés vers les communications sans fil. Ces algorithmes stochastiques sont jusqu’ici relativement peu compris et je souhaite fournir des garanties théoriques quant à leurs performances.

Q : Pourquoi avoir décidé de faire une mobilité internationale et pourquoi TU Eindhoven ?
Partir en mobilité pendant un doctorat est un bon moyen (sinon le meilleur) pour commencer à avoir des contacts à l’étranger. Je compte garder ces contacts et continuer à travailler avec eux pendant la suite de ma vie professionelle. Dans mon domaine de recherche (file d’attente) les Pays-Bas, et plus précisément Eindhoven représentent un point névralgique avec une très grande concentration de chercheurs d’excellence. Ce choix s’est donc rapidement transformé en évidence

Q : Comment se passe votre séjour et quelles sont vos perspectives ?
Mon séjour se passe très bien, je suis chaleureusement accueilli par l’équipe de recherche locale. Il y a une certaine synergie entre mon sujet de thèse et les autres doctorants ainsi que l’équipe de permanents. Des séminaires d’équipes sont régulièrement organisés (environ 2 par mois) et la taille de la structure permet d’organiser un grand nombre d’évenements sociaux pour l’équipe (movie nights, quizz nights, etc). Eindhoven est une ville agréable à vivre, riche en activités et différentes nationalités. Il est encore tôt pour parler des perspectives, mais je compte rester en contact avec les doctorants et chercheurs avec qui je travaille ici. Mon principal interlocuteur est Sem Borst mais je suis également en contact avec Onno Boxma, Maria Vlasiou et Jan Pieter Dorsman (université d’Amsterdam).

Q : Comment avez-vous financé ce séjour ?
Pour financer ce séjour, j’ai fait appel à plusieurs institutions : j’ai obtenu une bourse par le réseau franco-néerlandais (bourse Eole), une autre partie de mon financement vient directement de l’ISAE-SUPAERO, au travers d’une bourse à la mobilité. La fondation ISAE-SUPAERO finance également une part de mon projet.

Nos actualités Recherche

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Choisir un flux RSS

Tout le flux RSS

Flux RSS par thème

Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises
# Linkedin Ads