No javascript!

Recherche et Innovation passées en revue par l’Agence de l’Innovation de Défense (AID)

Mis en ligne le

L’Institut a reçu, le 21 janvier dernier, Emmanuel Chiva, Directeur de l’AID, pour dresser le bilan de la recherche et de l’innovation de cette année particulière, et montrer son rôle dans l’écosystème d’innovation toulousain, en lien avec les missions de l’Agence crée en 2018 par le Ministère des Armées.

L’Agence de l’Innovation de Défense (AID), accompagne des projets de recherche pour se projeter sur le temps long et préparer l’avenir au-delà du besoin militaire prévisible. Il s’agit, par le soutien et le financement de projets de recherche souvent très amont, de détecter et de faire émerger les futures technologies d’intérêt défense auprès d’universités, d’organismes de recherche, d’écoles ou de certaines entreprises. Elle exerce la tutelle de plusieurs établissements d’enseignement supérieur contribuant à l’innovation de défense, par leur activité de formation et de recherche. C’est pour l’excellence de ses recherches dans le domaine aérospatial que l’ISAE-SUPAERO est soutenue par l’AID. Son volume de soutien aux projets de recherche de l’Institut, représente un tiers des prises de commandes globales, soit 12,9M euros sur 4 ans.

La notification de l’étude CONCORDE « Analyse et conception intégrée vers la certification des futurs systèmes de drones et de leurs opérations », projet structurant de la Fédération de recherche ISAE-ONERA-ENAC est un des projets soutenu par l’AID.

Une visite panoramique

Accueilli par un petit comité directorial en raison des mesures sanitaires, la délégation a visité une sélection de laboratoires présentés par les chefs de département et enseignants chercheurs responsables des différents projets, représentatifs de l’éventail pluridisciplinaire de nos recherches. Le laboratoire de neuroergonomie situé au carrefour des neurosciences, de l’intelligence artificielle, et des facteurs humains, en est le parfait exemple. Le passage à la volière de drones a été l’occasion de démonstrations de vols de systèmes de drones intelligents autour des technologies et applications de blockchain.

visiteAID2021_bis
Salle d’ingéniérie concourante

La visite des nouveaux locaux de l’Innovspace a permis de présenter les salles d’ingénierie concourante qui permettent de favoriser le travail à distance en collaboration avec différents partenaires. Ce « Digital Lab » permet aussi le développement de satellites et nanosatellites innovants de nouvelle génération. Lieu pour l’innovation et la créativité, l’InnovSpace apporte aussi un soutien à l’entrepreneuriat comme un générateur de startups qui s’appuie sur l’Institut créant un lien entre les étudiants et les laboratoires.

Trois des startups, créées au sein de l’ISAE-SUPAERO, participent à l’écosystème d’innovation local et continuent de se développer au sein de différentes pépinières locales. Diodon Technology, spécialiste des drones gonflables tout terrain, U-Space, spécialisé dans les cubesats et les systèmes spatiaux clés en main, et Hinfact, expert en solutions facteurs humains pour la formation des pilotes, ont pu présenter leur innovation, leur créativité et le développement de leur produit au directeur de l’AID et aux responsables des différents pôles de l’innovation de défense.

Une dynamique d’innovation entrepreneuriale forte, renforcée par l’adhésion de l’ISAE-SUPAERO à l’ l’Aerospace Valley, premier pôle de compétitivité mondial de la filière aérospatiale ayant pour vocation de soutenir les entreprises innovantes développant une activité aérospatiale avec une forte composante technologique digitale.

Zoom sur une année particulière pour la recherche

Le soutien de l’AID à la recherche est important, surtout dans le contexte sanitaire de cette année, pour la continuité des thèses et celle des chaires signées avec les différents partenaires de l’écosystème, et pour le développement et la diversification des projets amont comme ceux liés au développement durable et à une aviation décarbonée.

visiteAID2021
Volière de drones - démonstration Blockchain

Comme le précise Grégoire Casalis, directeur de la recherche de l’Institut, « l’année 2020 a été marquée par deux événements majeurs avec un impact sur les activités de la Direction de la Recherche et des Ressources Pédagogique (DRRP), la crise sanitaire et la crise de l’aéronautique, la première incubant en quelque sorte la seconde tout en accélérant le processus de la nécessaire remise en question de cette activité à l’égard du réchauffement climatique. Même si la priorité a été donnée à la mission de formation, l’activité de recherche est restée soutenue pendant cette année particulière. En témoigne notamment l’activité contractuelle, que ce soit en termes d’exécution de contrats déjà existants ou dans l’obtention de nouveaux projets financés. Les prises de commande restent aussi à un niveau très élevé.

Comme l’indique le rapport de l’évaluation par le Hcéres, la recherche à l’ISAE-SUPAERO est dans une dynamique très positive. Un changement de dimension confirmé par l’enregistrement de plus de 10M€ de prise de commande, de contrats et de chaires de recherche. Des projets multiples et dans plusieurs domaines ont été lancés, comme celui de collaboration européenne Surfice, sur les technologies durables de dégivrage. La signature d’un contrat pour une caméra haute résolution capable de résister au rayonnement du tokamak ITER (démonstrateur de faisabilité scientifique et technique de fusion nucléaire), le développement d’un outil de synthèse sur l’impact de l’aviation sur le réchauffement climatique, l’outil CAST, sont quelques-uns des projets montrant le foisonnement de la recherche pluridisciplinaire de l’Institut.

Récoltant les fruits de plusieurs années d’efforts, le nombre de publications scientifiques de rang A s’est accru de 60%. On peut citer la publication dans la prestigieuse revue Nature Geoscience de plusieurs articles sur la sismologie martienne. Le lancement d’une nouvelle revue scientifique « Frontiers in Neuroergonomics » en collaboration avec des universitaires américains, rassemblera une communauté de chercheurs en neurosciences, intelligence artificielle, bio-engineering et facteurs humains s’intéressant à la compréhension du cerveau dans la complexité de la vie quotidienne, qui donnera davantage de visibilité aux activités de nos chercheurs.

Lors de cette présentation l’AID a pu mesurer la créativité des étudiants, entrepreneurs et chercheurs de l’ISAE-SUPAERO, voir de belles réalisations, l’émergence de projets et un gisement d’innovation. L’innovation est un facteur de compétitivité, et une priorité pour le ministère des Armées.

Nos actualités Institut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Choisir un flux RSS
Tout le flux RSS
Flux RSS par thème
Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises Développement Durable Innovation DEOS Alumni Doctorat DCAS Ingénieur DMSM Mastère Spécialisé DISC LACS Apprentissage Evénement