Projet étudiant ELDA : une startup en devenir ?

Mis en ligne le

Le 29 septembre dernier s’est tenue la remise des Trophées Pépite Ecrin. Une cérémonie qui récompensait les meilleurs projets étudiants entrepreneurials. A cette occasion, des étudiants de l’ISAE-SUPAERO ont remporté un prix de 2 000 euros pour leur projet ELDA, un outil d’aide à la décision pour identifier les risques d’avalanches basé sur l’utilisation d’images prises par drones.

Projet ELDA
Les co-fondateurs du projet ELDA lors de la remise de leur prix PÉPITE

Pépite Ecrin est un dispositif porté par l’Université de Toulouse qui a pour mission d’accompagner et de valoriser l’entrepreneuriat étudiant à Toulouse et en région Occitanie.
Ce sont donc 4 anciens étudiants du Mastère MGPIE (Promotion 2022) de l’Institut qui ont remporté une dotation de 2 000 euros grâce à leur projet ELDA. Rencontre avec Julie Aubert, porte-parole du projet.


Pourriez-vous nous présenter le projet ELDA ?

julie aubert
Julie Aubert, co-fondatrice de ELDA

Nous sommes 4 co-fondateurs issus de la même formation à l’ISAE-SUPAERO (NDLR : Nicolas Guibal, Charlotte Brenac, Lucas Parisi et Julie Aubert). L’idée du projet ELDA a vu le jour lors de séances de créativité et de brainstorming durant nos cours du Mastère MGPIE. Ces séances nous ont permis d’identifier un intérêt commun : la montagne. Aventuriers à l’affût de challenges, nous avons déjà été confrontés à un sentiment d’insécurité en montagne notamment à cause d’une neige instable. Le projet ELDA est né d’une volonté de vouloir réduire les accidents mortels en montagne avant de se focaliser sur la problématique des avalanches et sur l’optimisation de la production de neige de culture.
Dans un premier temps, ELDA veut proposer une plateforme d’aide à la décision afin d’identifier et d’anticiper les zones à risques d’avalanches afin d’apporter davantage de sécurité, de précisions et de productivité aux acteurs du milieu alpin. Elle veut également traiter les problématiques énergétiques qui touchent les stations de ski en apportant une solution d’optimisation de la production de neige de culture.
A long terme, nous aimerions que la plateforme ELDA soit certifiée par les assureurs comme une plateforme fiable et indispensable pour la sécurisation des domaines skiables. Nous avons pour ambition d’être implantés sur les grands massifs montagneux, à la fois en France et à l’international. Nous avons également la volonté de nous diversifier et de nous intéresser à d’autres risques naturels.


Pouvez-vous nous parler de votre prix reçu récemment ?

Nous avons reçu le Prix Pépite qui a pour but de soutenir et d’accompagner les projets de création d’entreprises innovantes portés par des étudiants-entrepreneurs.
Nous sommes très heureux de faire partie des lauréats régionaux du Prix Pépite 2022. La dotation de 2000€ versée par le Prix Pépite sera utilisée pour déposer les statuts de la société.


Quelles sont les perspectives de ELDA ?

ELDA s’attelle aux dépôts des statuts de sa société afin de pouvoir signer un partenariat avec la station de ski Serre Chevalier dans les Alpes. A ce jour, le projet ELDA est hébergé à l’Innovspace, sur le campus de l’ISAE-SUPAERO.
Nos prochains objectifs seraient d’élargir nos zones de tests à tout massif montagneux français et européen, afin de commercialiser notre solution d’ici l’hiver 2024.

Nos actualités Innovation

Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Choisir un flux RSS
Tout le flux RSS
Flux RSS par thème
Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises Développement Durable Innovation DEOS Alumni Doctorat DCAS Ingénieur DMSM Mastère Spécialisé DISC LACS Apprentissage Evénement DAEP