facebook

#JournéeInternationaleDesDroitsDesFemmes - Portrait de Naomi Murdoch, chercheuse

Mis en ligne le

Dans le cadre de la Journée Internationale des Droits des Femmes du 8 mars, nous vous présentons pendant un mois une galerie de portraits de femmes qui font l’ISAE-SUPAERO. L’occasion de leur demander comment elles perçoivent la place des femmes dans les sciences et dans la société.

Aujourd’hui, nous mettons à l’honneur Naomi Murdoch.
Chercheuse à l’ISAE-SUPAERO, elle travaille sur la géophysique des astéroïdes et des planètes.

portrait-femme-naomi

Quel poste occupez-vous à l’ISAE-SUPAERO et qu’est ce qui a été déterminant dans votre parcours ?

Je suis Chercheuse dans l’équipe Systèmes Spatiaux pour Planétologie & Applications (SSPA). Mes recherches se focalisent sur la géophysique des astéroïdes et des planètes. Pour faire ces études nous envoyons des instruments spatiaux sur différentes cibles dans le Système Solaire. Il peut s’agir d’astéroïdes géocroiseurs, de petites lunes ou de Mars… J’en suis arrivé là, je pense grâce à trois aspects très importants : de la motivation, du travail, des rencontres et des partages avec des collègues qui m’ont toujours tiré vers le haut.

Qu’est-ce qui vous semble important pour l’avenir ?

La cohésion sociale et le soutien aux membres le plus fragiles de notre société. Il y a actuellement en Europe trop de monde qui souffre dans des conditions inhumaines, quand aucune contrainte ne le justifierait. Ce soutien va devenir fondamental pour notre société en ces temps d’urgence écologique.

Est ce qu’il y a des femmes qui vous inspirent, qui vous servent de modèle ?

Mes aïeules sont mes sources d’inspiration. Ma grand-mère maternelle a été diplômée en médecine à une époque où c’était très rare pour une femme d’exercer la médecine. Ma grand-mère paternelle était institutrice. Elle est devenue ingénieure en électronique dans l’aéronautique pendant la guerre (’Women’s Royal Air Force’). Malgré les conditions et les préjugés de l’époque, toutes deux ont fondé et élevé une famille, tout en poursuivant leurs carrières.

Quels sont à votre avis les leviers à activer pour améliorer la place et la part des femmes dans la société, le monde du travail, et les sciences technologiques ?

Malheureusement, à notre époque encore, le fait d’embaucher une femme est toujours considéré comme un "risque", car elle pourrait partir quelques mois en congé maternité. A mon avis, si le père et la mère étaient tous les deux obligés de prendre un congé de la même durée il y aurait moins de biais dans les recrutements, les promotions, etc. Cette mesure ne pourrait, bien sûr, n’être que bénéfique pour l’équilibre de la famille et pour forger le lien qui unit le bébé à ses parents !

Sa bio

Naomi Murdoch est britannique.

Elle est titulaire, depuis 2011, d’un Doctorat en Planétologie et Physique, Open Université, Angleterre et Université de Nice Sophia-Antipolis, Observatoire de la Côte d’Azur, France

Ingénieure Chercheuse en Instrumentation Spatiale depuis 2016, au sein du groupe de recherche Systèmes Spatiaux pour Planétologie et Applications (SSPA) du Département Electronique, Optronique et Signal (DEOS) de l’ISAE-SUPAERO.

Elle collabore depuis 2017, au Mars Microphone, à bord du Mars 2020 rover avec la NASA et d’autres partenaires.
Naomi est impliqué à la fois dans l’équipe de projet (développement du modèle de bruit, test des instruments, préparation du déploiement, ...) et dans l’équipe scientifique de la mission InSight.
Ses intérêts de recherche comprennent :
- Modélisation de la performance des instruments sismiques sur Mars
- Interactions de l’atmosphère martienne avec les sismomètres
- Atténuation des ondes sismiques dans le régolithe

La mission Insight a pour objectif de de faire progresser notre compréhension de la formation et de l’évolution des planètes terrestres et de déterminer le niveau actuel de l’activité tectonique et du flux des impacts de météorites sur Mars.
SEIS (Seismic Experiment for Internal Structures) est l’instrument essentiel pour délimiter la structure intérieure profonde de Mars, y compris l’épaisseur et la structure de la croûte, la composition et la structure du manteau, et la taille du noyau. Le SEIS se compose de deux sismomètres indépendants à trois axes : un sismomètre oblique ultra-sensible à très large bande (VBB) et un sismomètre miniature à courte période (SP) qui fournit une redondance partielle des mesures et étend la capacité de mesure à haute fréquence

En 2020 elle est co-autrice de publications scientifiques sur les résultats de la mission Insight parues dans la prestigieuse revue scientifique Nature Geoscience et Nature Communication

Elle attend également un heureux événement pour avril 2020.

https://personnel.isae-supaero.fr/naomi-murdoch/

Découvrez les résultats scientifiques d'InSight

InSight est la première mission consacrée à l’étude de la structure interne de la planète Mars. Entre autres outils scientifiques, elle comprend le sismomètre SEIS pour détecter les « séismes martiens », des capteurs de mesure du vent et de la pression atmosphérique, un magnétomètre et une sonde de mesure du flux de chaleur interne pour prendre la température de la planète.

Nos actualités Institut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Choisir un flux RSS
Tout le flux RSS
Flux RSS par thème
Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises
# Linkedin Ads