No javascript!

Corentin Lefloch, élève ingénieur, reçoit le premier prix aux USAIRE STUDENT AWARDS pour ses réflexions sur l’aviation du futur

Mis en ligne le

Corentin Lefloch, étudiant en 3ème année, et Florian Gandon, étudiant de Sciences Po Paris, se sont distingués parmi plus d’une centaine d’étudiants du monde entier et se sont vu remettre le 1er prix USAIRE en novembre dernier à Paris. La thématique « Be green, keep flying » invitait les étudiants à réfléchir à un ensemble de réformes qui permettront à l’industrie aéronautique d’acter son impérative transition verte.

paris air show corentin
Photo : Paris Air Show

« Nous nous sommes attaché à prendre en considération le transport aérien dans son ensemble, à dresser l’état des lieux de cette industrie complexe à la variété d’acteurs incroyable pour mener une recherche sur les perspectives actuelles du transport aérien afin de proposer une solution implémentable pour répondre aux enjeux climatiques » souligne Corentin.

Leur rapport, intitulé « Innover et se rénover : plan de vol pour une industrie aéronautique durable », présente une analyse technologique du secteur et développe des propositions de réformes économiques, institutionnelles et juridiques innovantes afin de répondre aux enjeux du climat sous un nouvel angle.

Ils y abordent une refonte de l’organisation de la filière aéronautique, avec pour piliers l’innovation technologique durable, la coopération internationale et une juste répartition de la propriété intellectuelle et des bénéfices économiques et sociaux à l’ensemble de la chaîne de valeur.

Une réforme à l’échelle internationale

Pour eux l’industrie doit mobiliser ses efforts sur de nouvelles technologies, mais également sur ses institutions afin de tenir les engagements de l’OACI (L’Organisation de l’aviation civile internationale) visant à diviser par deux ses émissions de CO2 par rapport à 2005 à l’horizon 2050.
Ainsi l’amélioration de la structure et de la motorisation des aéronefs, ou l’utilisation de carburants alternatifs “drop-in”, ne sauront être suffisants. Les étudiants suggèrent la création d’un « Conseil International pour une Aviation Durable » permettant de fixer une ligne directrice aux compagnies aériennes à l’échelle mondiale, ou encore l’instauration de « transition bonds », des systèmes permettant de financer des projets innovants à faible émission de CO2, tout aussi importants pour la mise en place d’une aviation durable.

En conclusion de leur manifeste, ils énoncent que la réussite du transport aérien du futur ne pourra se résumer à une solution technologique simple, et qu’il faudra aussi réinventer les institutions internationales pour permettre l’émergence et le développement d’une aviation pleinement durable.

« Je suis convaincu que la prise de conscience collective des enjeux climatiques est une opportunité formidable pour repenser le monde de demain. L’aéronautique a beaucoup de choses à faire pour intégrer des problématiques environnementales et se réinventer. Je souhaiterais être acteur de ces changements et pouvoir proposer des solutions », explique Corentin.

Une trajectoire toute tracée

Passionné depuis toujours par l’aéronautique, Corentin Lefloch a rejoint l’ISAE-SUPAERO à la suite d’une classe préparatoire scientifique. Il a ensuite effectué un double-diplôme avec Sciences Po Paris, en Master Finance et Stratégie. Il est convaincu de la nécessité d’allier ces connaissances à l’ingénierie pour développer une compréhension fine de l’industrie aéronautique, ceci afin de participer activement à ses évolutions futures. Il poursuit actuellement sa dernière année du cursus ingénieur, spécialité sciences des données de la décision.

C’est à l’occasion de ce double diplôme à Sciences Po Paris qu’il rencontre Florian Gandon, pilote de planeur et passionné d’aéronautique, convaincu que la finance et les affaires publiques sont deux piliers de cette industrie à la fois stratégique et intensive en capitaux. Après le Master, et après des expériences au sein d’Airbus et autres, il devient analyste Private Equity stagiaire chez Ace Management, société qui gère le fond de relance d’un milliard d’euros de l’industrie aéronautique, financé par Airbus, Safran, Dassault Aviation, Thales, Tikehau Capital et l’Etat français.

Ce binôme récompensé par le jury de USAIRE, s’est engagé très tôt pour développer sa propre réflexion sur l’avenir du transport aérien et sa transition écologique,« be green, keep flying », en pleine crise sanitaire, au moment où la grande majorité des avions étaient cloués au sol, alors que les aides pour soutenir le secteur étaient conditionnées à des engagements environnementaux.
Depuis 15 ans, l’association USAIRE organise les USAIRE Student Awards, une compétition internationale reconnue par les professionnels du secteur et sponsorisée par les leaders de l’aéronautique tels que Rolls-Royce, Boeing ou Airbus.

Nos actualités Développement Durable

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Choisir un flux RSS
Tout le flux RSS
Flux RSS par thème
Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises Développement Durable Innovation DEOS Alumni Doctorat DCAS Ingénieur DMSM Mastère Spécialisé DISC LACS Apprentissage Evénement