No javascript!

Chaire CASAC / Dassault Aviation – Rétrospectives 2020

Mis en ligne le

Focalisée sur la neuroergonomie, les systèmes à forte autonomie et l’ingénierie système, la Chaire Dassault Aviation met en synergie différents départements de recherche de l’ISAE-SUPAERO.
Fort de ses compétences sur les deux segments exigeants que sont l’aviation de combat et l’aviation d’affaires, Dassault Aviation affirme ainsi son implication dans la maîtrise des architectures de systèmes aériens et l’optimisation de l’interaction entre l’Homme et les systèmes complexes.
Retour sur les travaux menés en 2020 dans le cadre de la Chaire.

logo CASAC

En termes de recherche

Axe neuroergonomie :

Un travail de post-doctorat (Dr. Almoctar Hassoumi) a débouché sur le développement d’un outil d’estimation de la charge mentale de travail par la mesure de la température du visage. Cet outil combine des algorithmes de reconnaissance d’image basés sur l’apprentissage machine avec une caméra thermique et permet de détecter la variation de température de la face, y compris en présence de mouvements importants de la tête. Cette méthode rend ainsi son utilisation possible dans le cockpit durant un vol. Les analyses en cours vont permettre de vérifier la validité de cette mesure de la charge mentale en la comparant à d’autres méthodes plus connues telle que l’enregistrement du rythme cardiaque.

Par ailleurs, les résultats des travaux menés dans le cadre d’une thèse portant sur l’eye-tracking (Dr. Christophe Lounis) ont mis en évidence l’intérêt d’utiliser de nombreuses métriques oculaires de quantification de l’attention visuelle afin de cerner la dispersion et la structuration du regard dans le cockpit. Ces travaux révèlent que le comportement visuel des pilotes se transforme au fur et à mesure de leur expérience de vol : leurs prises d’informations deviennent plus rapides, plus efficaces, et plus riches.

illustration CASAC

Axe conduite et décision :

Publication d’articles scientifiques dans une conférence internationale et dans des journaux. Ces contributions défendent l’utilisation des marqueurs physiologiques au bénéfice du contrôle de l’interaction humain-robot ; évaluent des marqueurs physiologiques et comportementaux pouvant être discriminants pour la prédiction de la performance d’une équipe humain-robot ; et passent en revue certains de nos travaux antérieurs relatifs aux systèmes de pilotage d’interaction entre l’opérateur humain et les agents robotiques dans le cadre de coopération à initiative-mixte. Ces résultats convaincants suggèrent que notre approche à initiative-mixte est un moyen prometteur pour améliorer la performance des équipes constituées des agents humains et agents automatisés.

Axe ingénierie système :

L’état de l’art dans le domaine de l’optimisation temps réel a montré que très peu de travaux existent dans le domaine de l’ordonnancement. Il s’agit d’abord de constituer des processus en considérant les échéances des méthodes contenues dans ces processus. Un algorithme a ainsi été proposé pour permettre cette optimisation.

En termes de formation

3 étudiants ont suivi le parcours expert du cycle ingénieur, articulé sur la 2e année avec un module d’enseignement électif et un projet orienté sur la thématique de la Chaire. Parmi eux, deux ont fait un PIR (Projet Innovation & Recherche) avec Dassault entre mars et juin 2020. Ces trois étudiants vont réaliser une césure à TU DELFT en 2020/21.

Nos actualités Recherche

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Choisir un flux RSS
Tout le flux RSS
Flux RSS par thème
Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises Développement Durable Innovation DEOS Alumni Doctorat DCAS Ingénieur DMSM Mastère Spécialisé DISC LACS Apprentissage Evénement