facebook

InSight

Au sein de l’ISAE-SUPAERO, le département d’Électronique, Optronique et Signal (DEOS) développe des compétences en traitement du signal, traitement de l’information et analyse des données.

En enseignement comme en recherche, le DEOS s’intéresse à la chaîne complète de traitement de l’information. Cela implique la conception de capteurs et d’instruments, la mise en forme et la transmission du signal, l’analyse des données et leur utilisation dans des cadres d’applicatifs de pointes du domaine aéronautique et spatial.

pageDEOS_InSight
La sonde Insight peu après son atterrissage

La mission InSight a été sélectionnée par la NASA en août 2012 dans le cadre du programme DISCOVERY. Elle a déployé le 26 novembre 2018 le premier observatoire géophysique sur Mars, afin de fournir des connaissances scientifiques essentielles pour comprendre les processus fondamentaux de la formation des planètes telluriques et de leur évolution. Pour y parvenir, elle emporte deux instruments scientifiques : le sismomètre SEIS et HP3, instrument de mesure des flux de chaleur en provenance du cœur de la planète.

Le sismomètre SEIS, mesurant l’activité sismique, le flux d’impact des météorites et les mesures de la marée de Phobos, caractérise la structure intérieure de Mars, fournissant des informations sur l’épaisseur et la structure de la croûte, la composition et la structure du manteau et la taille du noyau. Il a été développé depuis plus de 10 ans par l’Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP) avec le soutien du CNES et du CNRS, et un large éventail de partenaires internationaux : IPGP, École polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ), Institut Max-Planck de Lindau, Imperial College de Londres et Oxford, Jet Propulsion Laboratory et l’ISAE-SUPAERO.

DEOs

SEIS est le sismomètre avec le bruit le plus faible de tout le Système Solaire !

pageDEOS_InSight bis
Le logo de l’ISAE est sur Mars !

Les chercheurs de l’equipe SSPA fournissent deux co-investigateurs de la mission (David Mimoun, Raphael Garcia) ainsi que 5 collaborateurs (Naomi Murdoch, Nicolas Compaire, Leo Martire, Melanie Drilleau, Alexandre Stott), et ont contribué à la mission InSight au travers notamment du modèle de performance de l’instrument SEIS du modèle de performance de la mission, de la spécification du logiciel scientifique et de la conception du concept des opérations de l’instrument sur Mars. Ils contribuent également significativement à l’exploitation des données scientifiques sur la structure de la croute, de la structure interne de la planète ou l’étude des tourbillons de vent (« dust devils »).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Choisir un flux RSS
Tout le flux RSS
Flux RSS par thème
Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises
# Linkedin Ads