Soutenance de thèse Quentin PERRET à l’ISAE-SUPAERO le 25 avril 2017 à 10h30

Mis en ligne le

Quentin PERRET soutiendra sa thèse de doctorat, préparée au sein de l’équipe d’accueil doctoral ISAE-ONERA MOIS et intitulée « Exécution prédictible sur processeurs pluri-cœurs »

le 25 Avril 2017 à 10h30, salle des thèses ISAE-SUPAERO

devant le jury composé de

  • M. Emmanuel GROLLEAU, Professeur ISAE-ENSMA, Rapporteur
  • M. Laurent PAUTET, Professeur Télécom ParisTech, Rapporteur
  • M. Jean-Luc BECHENNEC, Chargé de recherche IRCCyN, Examinateur
  • Mme Claire MAIZA, Maître de Conférences INP Grenoble, Examinateur
  • M. Pascal MAURERE, Ingénieur Airbus Opérations SAS, Encadrant industriel
  • Mme Isabelle PUAUT, Professeur Université Rennes I, Examinateur
  • M. Pascal SAINRAT, Professeur Université Toulouse III, Examinateur
  • Mme Claire PAGETTI, Maître de Recherche ONERA, Directrice de thèse

Résumé

Les besoins en puissance de calcul à bord des avions augmentent régulièrement depuis 25 ans. Pour accompagner ces évolutions, les avionneurs doivent concevoir des calculateurs toujours plus puissants devant héberger des applications toujours plus massives et nombreuses. L’émergence de technologies prometteuses telles que les processeurs pluri-cœurs semble ainsi être une bonne opportunité pour répondre aux attentes mais présente également de nouveaux défis pour l’exécution prédictible de logiciel.
Dans ce contexte, nous proposons un atelier d’intégration de bout en bout qui permet le partage et l’exploitation de la puissance de calcul parallèle d’une cible pluri-cœurs avec des applications contraintes, réalisant ainsi un premier pas vers la conception de calculateurs avioniques à base de processeurs pluri-cœurs. Plus précisément, nous proposons une analyse détaillée d’un processeur sur étagère, le Kalray MPPA-256, et identifions certaines de ses ressources partagées comme étant les points de contention réduisant la prédictibilité lors d’exécutions parallèles. Pour résoudre ce problème, nous définissons formellement un modèle d’exécution isolant temporellement les applications concurrentes. Son implantation est réalisée au sein d’un hyperviseur qui garantit le respect des comportements attendus en ligne. Nous formalisons une notion de partition comme l’association d’une application avec un budget de ressources matérielles. Considérant des applications industrielles de grande taille, nous calculons automatiquement l’ordonnancement et le placement d’une application sur les ressources de sa partition en utilisant la programmation par contraintes

Nos actualités Recherche

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Choisir un flux RSS

Tout le flux RSS

Flux RSS par thème

Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises