Signature du nouveau Contrat d’Objectifs et Performance 2017-2021 entre l’Etat et l’ISAE-SUPAERO

Mis en ligne le

signature COP

Le Ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, le Président du Conseil d’Administration de l’ISAE-SUPAERO, Lionel de la Sayette et le Directeur Général de l’ISAE-SUPAERO, Olivier Lesbre, ont signé le 14 décembre le Contrat d’Objectifs et Performance (COP) liant l’Institut à l’Etat pour la période 2017-2021.

L’ISAE-SUPAERO est issu du rapprochement de l’ENSICA et de SUPAERO. Sa mission première est de fournir à l’industrie aérospatiale française et internationale les meilleurs ingénieurs du domaine. Sur la période 2017-21, son ambition est de s’affirmer comme leader mondial de la formation supérieure en ingénierie aérospatiale, en s’appuyant sur le triptyque Formation-Recherche-Innovation.

Pour réaliser cette ambition, il se fixe les objectifs suivants :

Développer l’attractivité internationale

Afin d’attirer les meilleurs étudiants et enseignants-chercheurs au niveau international, dans un contexte très compétitif, l’Institut propose des formations dont l’excellence académique rayonne au niveau mondial. A cette fin, l’ISAE-SUPAERO prévoit de mener des investissements scientifiques importants (4M€) pour la recherche et l’enseignement, de créer un espace entièrement dédié à l’innovation, et de renforcer les investissements liés à la qualité de vie et l’animation du campus (création d’un learning center, soutien renforcé aux activités associatives des étudiants).

Créer une fédération de recherche de référence internationale

L’Institut est déjà engagé dans l’Institut Clément Ader (Unité Mixte de Recherche), institut d’excellence dans le domaine de la mécanique des solides.

Dans les cinq prochaines années, le rapprochement des activités de recherche toulousaines de l’ISAE-SUPAERO, de l’ONERA et de l’ENAC permettra de constituer une nouvelle fédération de recherche pluridisciplinaire autour de l’ingénierie pour le transport aérien et les véhicules aérospatiaux, sans équivalent ailleurs dans le monde.

Faire évoluer en permanence la formation initiale et développer la formation continue

Pour répondre à l’évolution des besoins des industriels et de l’Etat, l’ISAE-SUPAERO continuera à faire évoluer son offre de formation, qui est aujourd’hui la plus complète au monde pour l’ingénierie aérospatiale, aux niveaux ingénieur / master et au-delà. Les effectifs formés augmenteront en proportion des besoins estimés de l’industrie et de l’Etat, soit environ 4 à 5 % par an. Les programmes de formation continue seront significativement développés.

L’enseignement dispensé suivra les évolutions technologiques du domaine aérospatial. A titre d’exemple, la thématique du "big data", déjà traitée au sein des enseignements, sera encore accentuée.

Des étudiants de l’ISAE-SUPAERO se sont déjà distingués dans le domaine de la création d’entreprise depuis plusieurs années. L’Institut va fortement accentuer son soutien à ses jeunes entrepreneurs via des modules spécifiques au développement de l’innovation, de l’accompagnement et l’accès aux moyens techniques du campus.

Aux côtés de l’Institut, la Fondation ISAE-SUPAERO continuera de soutenir financièrement les étudiants en mobilité internationale et les jeunes entrepreneurs.

Jouer un rôle actif dans les évolutions de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

Au sein de l’Université Fédérale de Toulouse, dont il est membre fondateur, l’Institut a pour ambition de jouer le rôle d’animateur de la dimension aérospatiale, avec des initiatives comme le GIS microdrones ou le Centre Spatial Universitaire de Toulouse.

Au niveau national, l’ISAE-SUPAERO anime le Groupe ISAE, fédération d’écoles d’enseignement supérieur d’excellence dans les domaines de l’aéronautique et du spatial (ISAE-SUPAERO, ISAE-ENSMA, ESTACA, Ecole de l’Air). Ce groupe va continuer à renforcer ses échanges académiques et accueillir de nouveaux membres.

"Avec ce contrat d’objectifs et de performance, le Ministère de la Défense et l’ISAE-SUPAERO définissent, pour les cinq prochaines années, le cadre dans lequel l’Institut va poursuivre son développement et consolider son positionnement international (…)" se félicite Lionel de la Sayette, Président du Conseil d’Administration de l’ISAE-SUPAERO "(…) L’Institut constitue un atout majeur pour l’industrie aérospatiale, qui lui apporte également un soutien de plus en plus marqué".

Nos actualités Institut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Choisir un flux RSS

Tout le flux RSS

Flux RSS par thème

Campus Formations Institut International Ouverture sociale Recherche Entreprises